Descriptif

Chaque entreprise doit prévoir un dispositif de rétention des liquides polluants pour éviter les risques de pollution accidentelle. Les bidons, fûts et autres contenants de liquides doivent donc être stockés sur des bacs de rétention afin de recueillir toutes fuites ou écoulements éventuels. L’arrêté du 2 février 1998 concernant les installations classées pour l’environnement définit le volume de rétention réglementaire des bacs de rétention.

Protection de l'environnement - machines et équipements
  • bacs de rétention
  • stockage en rétention

Besoin de plus d'informations de la part du vendeur ?

Partager sur :