Dans cet article, vous lirez :

  1. Les types de besoin existants
  2. Pourquoi l'évaluation des besoins est si importante
  3. Comment déterminer le besoin adéquat

 

Quels sont les types de besoin existants ?
 

L'évaluation des besoins est effectuée au début de chaque processus de commande. En principe, le service des achats décide parmi trois types de besoins. Le besoin primaire comprend tous les produits finis, les pièces de rechange et les modules finis. Le besoin secondaire désigne tous les composants et les modules nécessaires à la fabrication de ces produits finis. Peu importe si ces pièces sont fabriquées en interne ou si elles doivent être achetées. Le besoin tertiaire désigne tous le matériaux auxiliaires et les consommables nécessaires à la fabrication de composants ou de modules. Il inclut également l'énergie, par exemple.

Vous êtes à la recherche de nouveaux fournisseurs ? Sur notre plateforme europages, vous trouverez des fournisseurs compétents de différents secteurs.

Pourquoi l'évaluation des besoins est-elle si importante ? 
 

Supposons qu'une entreprise sous-estime ses besoins. Cela peut entraîner un arrêt de la production, des problèmes de livraison ou des pénalités contractuelles. Et, bien entendu, la réputation d'une entreprise peut également en pâtir.

Si, en revanche, une entreprise détermine des besoins trop élevés, cela entraîne des stocks excessifs. Dans le cas de marchandises périssables, une telle mauvaise planification peut entraîner la perte totale des marchandises.

Comment déterminer le besoin adéquat
 

Outre l'évaluation estimée (heuristique) des besoins, les entreprises misent principalement sur deux méthodes afin d'évaluer leurs besoins : l'évaluation des besoins axée sur les programmes (déterministe) et l'évaluation des besoins axée sur la consommation (stochastique). L'utilisation de la méthode dépend en grande partie du type des produits ou des pièces à acheter (pièce A, B ou C) et des informations dont l'entreprise dispose à leur sujet.

Évaluation des besoins axée sur les programmes
 

Les commandes clients fermes ou le besoin primaire servent de base à l'évaluation des besoins axée sur les programmes. Car si une entreprise connait le niveau de son besoin primaire, il lui est facile de déterminer le nombre de pièces ou de matières premières nécessaires à la fabrication de ces pièces. Lorsque l'entreprise a déterminé son besoin secondaire, elle peut également en déduire son besoin tertiaire. Cependant, cela n'est nécessaires que pour les marchandises qui doivent être achetées. L'énergie, par exemple, est de toute manière disponible en tant que besoin tertiaire dans la plupart des entreprises. Lorsque l'entreprise a déterminé l'ensemble de ses besoins, elle n'a plus qu'à combler la différence entre les marchandises dont elle a besoin et le niveau des stocks.

L'évaluation des besoins axée sur les programmes est une norme établie dans de nombreuses entreprises et elle est particulièrement importante pour la production sur commande car elle aide à déterminer les besoins secondaires exacts et à minimiser ainsi les excédents et les pénuries.

Évaluation des besoins axée sur la consommation
 

Contrairement à l'évaluation des besoins axée sur les programmes, les valeurs de consommation des périodes précédentes servent de base au calcul lors de l'évaluation des besoins axée sur la consommation. L'évaluation des besoins axée sur la consommation repose sur l'hypothèse que les besoins futurs évolueront conformément aux valeurs historiques. Avec cette méthode, des séries chronologiques sont élaborées à l'aide de méthodes statistiques et leurs composantes qui ont une influence sont analysées. Les méthodes statistiques souvent utilisées à cet effet sont, par exemple, les moyennes arithmétiques et mobiles, les analyses de régression linéaire et non linéaire ou également le lissage exponentiel du 1er et 2e ordre.

L'évaluation des besoins axée sur la consommation est particulièrement utile pour déterminer le besoin tertiaire. Par exemple, les matériaux auxiliaires et les consommables ou les outils soumis à l'usure qui ne jouent qu'un rôle secondaire en termes de quantité et de valeur. L'évaluation des besoins axée sur la consommation est la meilleure méthode si l'effort de l'évaluation des besoins axée sur les programmes ne serait pas proportionnelle aux avantages. Par exemple, si les produits ne sont fabriqués qu'en très petite quantité.

Enter HTML here