Descriptif

Portes métalliques spéciales - Chaque vantail est composé de : -Un cadre de tôle profilée d’acier électrozingué est fixée de façon à créer deux gorges symétriques afin d’y loger les produits foisonnants. -Le revêtement est réalisé à l’aide de deux tôles d’acier galvanisé à chaud avec les bords pliés à 180°. Ceux-ci sont raidis par la fixation de profilés Oméga disposés verticalement et assurant le maintien de l’âme isolante. Les tôles de revêtement sont fixées sur le cadre par des points de soudure. L’espacement des points de soudure est de 200 mm. L’âme isolante est réalisée a l’aide de deux matelas de laine de roche. Un écran thermique complémentaire est placé entre les deux matelas isolants. Les chants de porte sont garnis de deux bandes de produit foisonnant dont les bouts de coupe sont obturés afin d’assurer une protection maximale contre la humidité. Chaque vitrage est placé entre deux lattes à vitrages qui sont vissés sur la porte avec des vis. La distance entre les vis est 100 mm. La protection thermique en périphérie est assurée par interposition d’une bande de produit foisonnant. Le rejointoiement est réalisé à l’aide de silicone neutre sur fond de joint en néoprene cellulaire. L’huisserie est réalisée à l’aide d’une tôle acier galvanisé pliée et laminée à froid. Dans le coin de la battée, un logement queue d’aronde est prévu afin d’y chasser un joint souple à lèvres assurant l’étanchéité aux fumées froides ainsi que l’amortissement lors de la fermeture des vantaux. L’espace vide entre l’huisserie et la maçonnerie est obturé par remplissage de plâtre à projeter.

Portes industrielles
  • portes
  • porte metallique
  • portes avec panneau latéral

Documentation complémentaire

Besoin de plus d'informations de la part du vendeur ?

Partager sur :