RETOUR AUX RÉSULTATS

Potence de levage murale  - AMIO LEVAGE

Descriptif

La potence de levage murale Elle est conçue pour manutentionner des charges dans une zone délimitée par la longueur du bras de la potence, appelée dans le vocabulaire du levage « La portée » et l’angle de rotation du bras. Avant toute installation d’une potence de levage murale, il est nécessaire de procéder à une étude préliminaire du support sur lequel elle sera posée, afin de vérifier sa bonne tenue. La potence de levage murale à rotation manuelle série « GBP » Elle est disponible en standard dans les versions suivantes : + - Version profil « C » Ce profil ergonomique est adapté pour des capacités de charges de 63 à 1 000 kg et des bras de 2 à 7m. Le bras est réalisé avec un profil creux en tôle pliée, dans lequel circule le chariot porte palan. Le bras de la potence est pourvu d’un ou deux tirants en fonction de la longueur du bras et de la capacité de charge de la potence. Ce ou ces tirants ont pour origine le montant tubulaire de l’axe de rotation et le dessus du profil du bras, ceci permet de soutenir le bras. Cette version de potence de levage murale se caractérise par une grande facilité de manutention, due à la faible inertie conséquente à la fois au poids réduit du bras et la forme ergonomique du profil constituant le bras. Pour assurer le mouvement de translation, le bras de la potence murale possède un chariot spécial « Canal », qui permet de déplacer la charge par poussée manuelle avec une fluidité maximale. + - Version profil « T » La flèche surélevée formant un « T » est adaptée pour des capacités de charges de 63 à 2 000 kg et des bras de 2 à 5m. Le bras est réalisé avec un profil normalisé, sur lequel circule un chariot porte palan, sur les ailes de la partie basse du profil. La poutre est autoporteuse en porte à faux (inversé), cela signifie qu’elle ne possède pas de tirant de soutien, elle est directement solidaire de la structure par des renforts du montant tubulaire de rotation. Cette version de potence de levage permet l’utilisation optimale de l’espace disponible en hauteur du fait de l’absence des tirants, ce qui permet d’exploiter au maximum la course du crochet. La translation sur ce type de potence de levage murale, peut être réalisée à l’aide d’un chariot à poussée manuelle, électrique ou mécanique à chaîne. + - Version profil « H » La flèche triangulée « H » pour des capacités de 125 à 2 000 kg et des bras de 4 à 8 m. Le bras est réalisé avec un profil normalisé en forme de « H » sur lequel circule un chariot porte palan, sur les ailes de la partie basse du profil. Un ou deux tirants soutiennent le profil de la potence de levage et ils sont reliés au montant tubulaire de rotation. Cette version permet de lever des charges supérieures aux deux autres séries de potences « C » et « T ». La translation sur ce type de potence de levage murale, peut être réalisée à l’aide d’un chariot à poussée manuelle, électrique ou mécanique à chaîne. La potence de levage murale avec bras articulé série « MBB » Elle est disponible en standard pour des capacités de levage de 125 à 500 kg et avec des bras de 2 à 7m. Il en existe une version prédisposée pour le montage d’un manipulateur, la capacité maximale est alors ramenée à 125 kg. La potence avec bras articulé, version murale et rotation manuelle est conçue pour la manutention de charges dans un atelier, usine, magasin, où la présence d’obstacles fixes empêcherait la rotation libre d’un bras de potence standard comme les séries « GBP » et « MBE » et nécessiterait de contourner l’obstacle. Pour cela, elle est équipée d’un bras composé de deux parties « bras et avant-bras » et articulées à l’aide d’un axe faisant charnière, ceci permet d’éviter les obstacles pendant le mouvement de rotation. Le bras de la potence situé le plus près de la fixation murale est réalisé en standard à l’aide d’une poutre caisson mécano-soudée et l’avant-bras peut être réalisé soit en fer profilé ou en profilé tubulaire. Les deux bras peuvent-être de longueurs différentes ou équivalentes, leur mobilité due à l’effet « pantographe » permet à cet appareil de levage d’atteindre n’importe quel point de la surface circulaire desservie, ce qui augmente la surface desservie à l’arrière du poteau, si celle-ci est installée sur un pilier de la charpente du bâtiment, si celui-ci n’est pas entouré de bardage ou de murs en parpaing ou béton. Sur ce type de potence de levage, il n’y a pas de chariot de direction sur le palan électrique, ce dernier est directement accroché à l’extrémité de l’avant-bras et son déplacement dans la zone de manutention se fait à l’aide de la rotation des deux bras. La potence de levage murale avec bras motorisé série « MBE » Elle est disponible en standard pour des capacités de levage allant de 250 à 2 000 kg et avec des bras de 2 à 8 m. Elle peut être réalisée dans les deux versions le profil « T » ou le profil « H ». Ce type de potence est conçu pour la manutention de charges situées dans un espace où il est difficile pour l’opérateur d’intervenir ou lorsque la charge est volumineuse et empêche l’opérateur de s’approcher. Elle est très utilisée aussi lorsque la fréquence d’utilisation est importante et la charge à déplacer est relativement lourde, ce qui nécessite pour l’opérateur des efforts trop importants. Le mécanisme de rotation de la potence de levage murale est constitué par d’un motoréducteur fixé verticalement sous la console de support. Il comprend un réducteur de type épicycloïdal, possédant des engrenages traités thermiquement baignant dans l’huile, et un moteur frein à frein conique. Le pignon de sortie du réducteur s’accouple avec la couronne dentée, rendue solidaire par fixation avec le bras, où elle donne le mouvement de rotation. Le démarrage et le freinage de ce mouvement sont assurés par un variateur de fréquence, alimenté en courant alternatif monophasé avec une tension de 230 Volts. + - Version profil « T » La flèche surélevée formant un « T » est adaptée pour des capacités de charges de 500 kg à 2 000 kg et des bras de 3 à 6m. Le bras est réalisé en profil normalisé, sur lequel circule un chariot porte palan, sur les ailes de la partie basse du profil. La poutre est autoporteuse en porte à faux (inversé), cela signifie qu’elle ne possède pas de tirant de soutien, elle est directement solidaire à la structure par des renforts du montant tubulaire de rotation. Cette version de potence de levage permet l’utilisation optimale de l’espace disponible en hauteur, du fait de l’absence des tirants, ce qui permet d’exploiter au maximum la course du crochet. La translation sur ce type de potences de levage murale, peut-être réalisée à l’aide de chariot par poussée manuelle, électrique ou mécanique à chaîne. + - Version profil « H » La flèche triangulée « H » est utilisée pour des capacités de 250 kg à 2 000 kg et des bras de 4 à 8 m. Le bras est réalisé en profil normalisé, sur lequel circule un chariot porte palan, sur les ailes de la partie basse du profil. Un ou deux tirants soutiennent le profil de la potence de levage et ils sont reliés au montant tubulaire de rotation. Cette version permet de lever des charges supérieures à la série « T ». La translation, sur ce type de potences de levage murale, peut être réalisée à l’aide de chariot par poussée manuelle, électrique ou mécanique à chaîne.

Partager sur :

AUTRES PRODUITS DE CETTE ENTREPRISE

Voir tous les produits de cette entreprise